Kia Motors France passe à l’hybridation légère sur l’intégralité de la gamme Kia Sportage

Publié | 03-03-2020

  •      Kia Motors France introduit, sur l’intégralité de sa gamme Kia  Sportage, un nouveau bloc moteur Diesel 1.6 litre à hybridation légère 48V de 115 ch et 136 ch,
  •      La technologie de ce groupe propulseur permet une réduction significative de la consommation et des émissions de CO2, mais aussi souplesse et agrément de conduite pour le conducteur,
  •      L’introduction de cette motorisation s’inscrit dans le cadre de la     vaste stratégie d’électrification de la marque,
  •      Le Kia Sportage est disponible dans toutes les concessions     françaises et est assortie de la garantie 7 ans / 150 000 km de     Kia,
  •      Gamme disponible à partir de 26 990 €.

 

Kia Motors France annonce l’introduction d’une nouvelle motorisation à hybridation légère sur l’ensemble de la gamme française du Kia Sportage. Ainsi, le SUV Kia Sportage est désormais disponible, en concession, avec un bloc moteur Diesel 1.6 litre hybride léger 48V d’une puissance de 115 ch ou de 136 ch. Cette introduction rentre dans le cadre de la vaste stratégie d’électrification du constructeur coréen. Elle permet, en outre, de répondre aux nouvelles règlementations européennes et d’obtenir une réduction du malus sur la nouvelle grille WLTP.

Ce nouveau moteur à hybridation légère rejoint la large gamme de motorisations éco-efficientes de Kia, regroupées sous le label ECO Dynamics.

Le Kia Sportage, dont la version restylée a été présentée en septembre 2018, est l’un des modèles les plus vendus de la marque. En 2019, 8 737 unités ont été immatriculées, faisant de ce SUV le deuxième modèle Kia le plus commercialisé en France. Il est produit dans l’usine Kia de Žilina, en Slovaquie.

 

Une nouvelle motorisation à hybridation légère plus efficiente et économe.

Le bloc moteur Diesel hybride léger a été conçu pour améliorer le rendement énergétique des moteurs Diesel de la gamme Sportage. Pour cela, il utilise l’énergie électrique produite et récupérée de manière totalement imperceptible. Sur le Kia Sportage, le système utilise l’énergie électrique d’une batterie lithium-ion compacte de 48V (0,44 kWh) en phase d’accélération, et allonge la période de coupure du moteur thermique grâce à un alterno-démarreur à hybridation légère (Mild-Hybrid Starter-Generator / MHSG). L’alterno-démarreur MHSG est relié par une courroie au vilebrequin du moteur Diesel, et passe entre les modes « moteur électrique » et « alternateur » sans que le conducteur ne s’en rende compte.

En mode « moteur électrique de soutien », l’électricité de la batterie est puisée à l’accélération, fournissant au moteur thermique une assistance électrique pouvant atteindre 12 kW, réduisant ainsi la charge du moteur et son niveau d’émissions. En phase de décélération – au freinage, en descente ou à l’approche d’une intersection – l’alterno-démarreur MHSG passe en mode « alternateur », récupérant ainsi l’énergie du vilebrequin afin de recharger la batterie en conduite. Un module ECU (Electronic Control Unit) définit le mode d’utilisation le plus efficace de l’énergie disponible, et l’ajuste en fonction des circonstances, en tenant compte de la charge résiduelle des batteries du véhicule.

La batterie et l’alterno-démarreur MHSG sont également utilisés pour la fonction « Moving Stop & Start » (conduite avec arrêts et redémarrages fréquents). Si la charge de la batterie est suffisante, le moteur thermique se coupe automatiquement au freinage et en phase de décélération. L’alterno-démarreur MHSG peut alors relancer le moteur en douceur dès que le conducteur enfonce à nouveau la pédale d’accélérateur.

Du fait de sa compacité, ce groupe propulseur s’intègre aisément dans l’architecture existante du Sportage. La batterie 48V est implantée sous le plancher de coffre, minimisant ainsi l’impact sur la commodité du véhicule.

D’une puissance, au choix, de 115 ch ou de 136 ch, le moteur à hybridation légère de Kia affiche des émissions de CO2 de 138 g/km (pour la version 115 ch BVM6, en finition Motion) et de 147 g/km (pour la version 136 ch DCT7, en finition Active), en cycle mixte WLTP. La version 115 ch est couplée à une boîte manuelle à 6 rapports, quant à la version 136 ch, elle est également disponible avec la transmission à double embrayage DCT à 7 rapports de Kia.

 

Des bénéfices nombreux pour le SUV de la marque coréenne

Fort de ce système à hybridation légère, le Kia Sportage gagne en agréments. Les gains pour le conducteur sont ainsi multiples : économie de carburant, réduction significative des émissions de CO2 jusqu’à 6 %*, démarrage plus rapide, mais également conduite souple, fluide et intelligente.

En outre, par rapport aux motorisations thermiques traditionnelles, l’introduction de ce bloc moteur permet également aux clients de bénéficier d’un malus réduit, selon la nouvelle grille

WLTP en vigueur au 1er mars 2020. Le gain est compris entre - 460 € et - 916 € (selon finitions et options) sur un modèle Diesel 1.6 l CRDi de 136 ch en deux roues motrices, par exemple. Enfin, selon les régions, les clients peuvent profiter d’une exonération des frais de carte de grise (suppression de la taxe régionale Y1 de 50% ou 100%).

Cette standardisation de la gamme Sportage en hybridation légère profite également aux clients professionnels. Ainsi, ils bénéficient d’un malus et d’une TVS contenus. Par exemple, sur un modèle 1.6 CRDi à hybridation légère de 115 ch ou de 136 ch, en BVM6, la TVS n’augmente que de 148 €/an suite au passage aux normes WLTP. De plus, au même titre que les particuliers, ils peuvent profiter d’une exonération des frais de carte grise de 50% ou 100% selon les régions.

Ce changement sur la gamme française place le Sportage parmi les SUV les plus attractifs du moment, et renforce la compétitivité de Kia sur le marché hexagonal.

Le moteur thermique 1.6 litre CRDi de 115 ch sans hybridation légère, peu impacté par le passage à la nouvelle grille de malus WLTP, est pour le moment toujours disponible dans la gamme, jusqu’à épuisement des stocks, après quoi il sortira définitivement pour laisser place à une gamme totalement composée de motorisations à hybridation légère.

*Couplé à la technologie antipollution de réduction catalytique sélective (SCR) de Kia, ce nouveau groupe propulseur permet de réduire les émissions de CO2 jusqu’à 6 % (selon finitions, en valeur WLTP).

Les composants du système à hybridation légère sur le Kia Sportage :

____________________________

 

Service de presse de Kia Motors France

Maryne Nojac. Chargée des Relations Presse

m.nojac@kia.fr - 06 07 88 65 03

Xavier Domenech-Cabaud. Chef du Service Relations Presse & Publiques

x.domenech@kia.fr - 06 86 37 66 67

 

Agence de Relations Presse - Le Public Système PR

kiapr@lepublicsysteme.fr

Pauline Potiron - ppotiron@lepublicsysteme.fr - 07 88 58 16 97

Sandrine De Sousa - sdesousa@lepublicsysteme.fr - 06 49 86 10 00

 

Haut de page

Contacts presse

Xavier Domenech-Cabaud

Chef du Service Relations Presse & Publiques

Téléphone: +33 1 46 52 65 46 / +33 6 89 37 66 67

E-mail: x.domenech@kia.fr